Ce qui m’est dû > Mardi 17 juillet à 19h30
> La débordante compagnie (Montreuil)
> Danse – Conseillé à partir de 10 ans – 55 minutes


Debordante_Ce-qui-m'est-dû@Sileks

Ce qui m’est dû est un moment de théâtre chorégraphique qui part de l’intime et du corps pour questionner crûment le politique. Quelle est notre place dans la société, quelle est notre responsabilité face à la crise écologique que nous traversons?

C’est une rencontre : un comédien se fait porte-parole d’une danseuse, jeune femme et citoyenne. Celle-ci laisse circuler les mots autour d’elle et en prend parfois quelques-uns à bras le corps. Très personnel et générationnel mais aux potentialités universelles, le duo remet en cause notre système globalisé et nous interroge sur le sens de nos vies. Avec beaucoup de justesse et de simplicité, ce spectacle parle de nous. De notre lâcheté à nos prises de conscience au détour d’une conversation ou d’une conférence, tout y est.

Si l’inquiétude à propos des effets du réchauffement climatique est omniprésente, pas de discours moralisateur pour autant. Mais le sentiment d’urgence absolue, qu’exprime ce corps qui danse, nous met en mouvement.

Puisant dans les pensées de Naomi Klein, André Gorz, du Comité Invisible, le duo activiste artistique et écologique témoigne d’une alternative politique. De la ZAD à la COP, ils traversent les territoires du débat et récoltent les discours entendus, de la pharmacienne au Président. Leurs mots et mouvements sont une alchimie rythmée, qui repose sur la connivence. La danse s’oralise, le verbe s’incarne et le spectateur s’identifie. « Sondant dans une histoire individuelle les potentialités universelles de remise en question d’un système global », ils invitent à la responsabilité consciente, à une créativité lucide.


Avec : Héloise Desfarges, Antoine Raimondi
Ecriture : Héloise Desfarges, Antoine Raimondi, Jérémie Bergerac
Mise en Scène : Jérémie Bergerac
Avec le soutien de : Curry Vavart (Paris), le Jardin d’Alice (Montreuil); Animakt (Saulx-les-Chartreux)


Site web : www.ladebordante.com