Eskelina
en Concert
(Paroles et musique)

Dimanche 17 juillet à 19h00

Eskelina Svanstein – Chant guitare
Nolwenn Leizour – Contrebasse
Christophe Bastien – Guitare
Durée : 1h

Il est troublant l’accent suédois ! Vous allez vous en rendre compte en écoutant Eskelina, une jeune et charmante chanteuse. Elle vous embarquera dans son univers envoûtant. Des chansons poétiques, libertines, engagées, à la fois actuelles et intemporelles. Sources d’inspiration ? L’amour et la liberté. Ne demandez pas le programme, vous l’avez !

Le spectacle

L’histoire d’Eskelina ressemble à un conte de Grimm. Comme tous les contes, il commence dans une maison de bois perdu dans une forêt d’Europe septentrionale. C’est là, isolée du monde qu’Eskelina grandit. De son père, il lui reste les trois guitares qui trainent dans le salon. Alors elle s’attache à faire revivre les chansons folks US qu’il avait l’habitude de fredonner. Elle rêve de faire de la musique – du chant -, sa vie. Elle décide bientôt de venir en France rejoindre un ami. Elle y rencontre Christophe Bastien, guitariste du groupe Debout sur le zinc, à qui elle donne une démo. Lui qui a toujours rêvé de composer pour une femme a trouvé sa voix. Il appelle pour les textes Florent Vintrigner, poète. Ces trois-là partagent le même amour du voyage, de la bohème, de la scène et une sensibilité commune. Et c’est autour d’une table et d’une guitare que les chansons jaillissent, amoureuses, rebelles, libertines, érotiques, voyageuses. Tout un répertoire se construit autour d’Eskelina. A la fois muse et complice des deux garçons, ils ne font que la traduire en chanson avec des arrangements simples, chaleureux, acoustiques et boisés, dans la veines des Simon & Garfunkel de l’enfance de la petite suédoise.

Crédit photos Lucie MDB

Crédit photos Lucie MDB

L’artiste

Dés l’âge de 14 ans, Eskelina chante dans les petits clubs et cafés suédois, jouant seule ou accompagnée. Très vite, l’envie de vivre de sa musique se mêle à celle de franchir les frontières. C’est donc en 2006 qu’elle quitte sa Suède natale pour la France, d’abord du côté de la Dordogne et de Sarlat où pendant deux années, elle compose de nouvelles chansons en anglais, en suédois et en français, langue qu’elle commence à apprivoiser. La rencontre avec le label Mélodinote lui permet d’éditer son premier album solo en juillet 2010, « En visa ». Parallèlement prés de Bordeaux, elle fonde le groupe Solvända (Chansons trad-folk-rock) avec 4 musiciens bordelais. Elle sort un premier 6 titres en 2009 puis un album « Pas à Pas » en avril 2013.

www.eskelina.com