Kiaï Compagnie
CRI
(Arts de la rue)
Mercredi 13 juillet à 18h00

CREATION CIRQUE CHOREGRAPHIQUE et POETIQUE POUR 4 ACROBATES, 1 SLAMEUR ET 1 MUSICIEN LIVE

Durée : 40 min
Conception : Cyrille Musy
Mise en Scène et Chorégraphie : Cyrille Musy et Sylvain Décure
Acrobates: Andrès Labarca, Mehdi Azema ou Vincent Maggioni, Karim Messaoudi, Cyrille
Musy ou Antoine Cousty
Slameur : Arthur Ribo
Musique Live : Victor Belin
Création Costumes : Mélinda Mouslim
Administration/Production/Diffusion: Camille Talva
Production: Compagnie Kiaï
Coproduction :
Théâtre de l’Agora, Scène Nationale Evry-Essonne / Le Manège de Reims – Scène Nationale

Cri Philippe Laurent4

Le Kiaï (en japonais) désigne un cri utilisé dans les arts martiaux pour réunir l’énergie du corps
et de l’esprit. Il représente l’extériorisation d’un « cri intérieur »…

Ce cri, c’est autant celui immortalisé par le peintre Edward Munch que celui utilisé dans les arts martiaux ou celui poussé par un bébé à la naissance. Il évoque à la fois le tourment, la frustration, la peur. Il exprime ce que le corps ne peut dire, ce que l’esprit ressent. Pendant que le slameur balance ses mots, les acrobates bondissent en l’air, multiplient les vrilles, les rotations et les ralentis. Ils courent, sautent d’un trampoline à l’autre, bondissent jusqu’à perdre haleine. C’est une chorégraphie endiablée de mouvements circulaires et verticaux. Accompagnant du regard le mouvement, les spectateurs sont assis autour d’une corolle de trois trampolines. Au centre, se dresse un mât chinois. Sur le côté, un guitariste et un chanteur mêlent musique et texte à cette folle envolée, jusqu’au dernier cri.

Cri Philippe Laurent1 Cri Philippe Laurent3

 

La compagnie

Acrobate véloce et singulier, Cyrille Musy passe des arts martiaux au cirque. A sa sortie du CNAC de Châlons-en-Champagne, il intègre le collectif AOC puis collabore avec plusieurs chorégraphes contemporains et hip hop (Philippe Decouflé, Kader Attou, Sébastien Lefrançois). Ces expériences l’amènent à réinterroger sa pratique du cirque et à la croiser avec la danse et le théâtre. Son solo Ma vie, mon œuvre, mon pédalo (2008) est le manifeste de cette identité artistique. En 2013, il créé la compagnie Kiaï pour développer des performances tout terrain dont il signe la mise en scène avec son frère de piste Sylvain Décure, un autre acrobate attachant.

www.kiai.fr

(Rencontre Culturelle CCAS – Retrouvez la compagnie Kiaï sur vos centres de vacances)