Shanghai Boléro — Triptyque Mercredi 18 juillet à 22h
> Compagnie Didier Théron (Montpellier)
> Danse – Conseillé à partir de 10 ans – Durée : 1h


Cie-Didier-Théron_Un-boléro©Tim-SomersetTrois hommes. Dix femmes. Les uns après les autres, puis tous ensembles réunis sur scène, ils interprètent trois fois le Boléro de Ravel. Un triptyque tout en sensualité où le corps a toute sa place.

Ce spectacle est construit autour du Boléro de Ravel décliné sous trois formes chorégraphiques. Le Boléro est utilisé comme un support à des formes chorégraphiques nouvelles, afin de traiter en miroir de sa modernité et de la nôtre. Il s’agit de donner à la danse et au corps de nouvelles postures, d’aborder les notions de sensualité, d’érotisme, en posant la question de la construction de l’émotion qui est au centre de ce projet.

(…) Je choisis cette œuvre pour son principe simple de composition, pour sa dimension culturelle et son inscription dans la mémoire collective. Ravel disait du Boléro qu’il était « sans musique » : c’est de cette vision que je souhaite traiter avec le corps. Au « sans musique » de Ravel opposer le « sans danse » (une autre danse) en développant des formes chorégraphiques nouvelles, pour traiter, en miroir, de la modernité de cette œuvre et de notre modernité. Il s’agit de voir cette œuvre autrement, lui donner avec la danse de nouvelles postures. Aborder (ré- aborder) les notions de sensualité, d’érotisme, d’héroïsme. Renouer avec la performance physique, avec l’e9ort et le spectaculaire, le beau, le don de soi – non sans humour – tout ceci pour poser la question de l’émotion qui est au centre de ce projet. Réinventer d’un point de vue technique une « mécanique du dé- sir » – à travers des processus de construction / déconstruction – en s’inspirant de la complexité et de l’ingéniosité des Poupées d’Hans Bellmer. Didier Théron


de Didier Théron et Michèle Murray


Site web : www.didiertheron.com/fr/creations/shanghai-bolero-triptyque